Holes

Holes

Stanley's family is cursed with bad luck. Unfairly sentenced to months of detention at Camp Green Lake, he and his campmates are forced by the warden to dig holes in order to build character. What they don't know is that they are digging holes in order to search for a lost treasure hidden somewhere in the camp.

A wrongfully convicted boy and his friends question the motives of a woman who forces them to dig holes at a detention camp and gradually unravels the sinister reasons behind the warden’s actions. . You can read more in Google, Youtube, Wiki

LinksNameQualitySeedersLeechers

Holes torrent reviews

Zahra H (ca) wrote: visually cute at times; ultimately lacking in substance, and a little too self conscious

Marc L (fr) wrote: Un slasher teinte de fantastique tout ce qu'il y a de plus standard et fonctionnel. Ca se passe en milieu hospitalier, l'idee est interessante a defaut d'etre reellement novatrice et les differents personnages sont bien campes. Dommage que quelques grosses invrasemblances viennent polluer ce constat globalement positif, meme si personne n'en serait ressorti avec la sensation d'avoir mate le slasher definitif pret a tout revolutionner sur son passage.

Soma S (au) wrote: Sick Movie!!! Life is much more positive & vibrant than this!!!

Giovanny T (ag) wrote: Not as good as the first two films.

Frank J (fr) wrote: Leon numro 1: Ce n'est pas parce qu'un documentaire traite du sujet le plus intressant au monde qu'il est ncessairement un excellent documentaire.Leon numro 2: Il faut dj bien connatre Kubrick et son oeuvre avant de visionner ce documentaire. Autrement, on assiste prs d'une heure d'extraits cinmatographiques dont la majorit trahissent les dnouements de certains films. C'est donc dire que le documentaire se compromet certains endroits puisqu'il sabote le suspense.Leon numro 3: Stanley Kubrick est un des ralisateurs les plus mystrieux du cinma, d'autant plus si l'on tient compte de l'immense renomme qu'il s'est attir sans vouloir en tirer ncessairement profit auprs des mdias. Essayez donc ensuite de faire un documentaire absolument passionnant sur les dessous de Kubrick si vous ne savez pas grand chose de lui. Dans l'ensemble, le documentaire se veut davantage une certaine analyse de l'oeuvre de Kubrick et de son apport dans le domaine cinmatographique. Pour ceux qui voudraient saisir davantage l'essence de Kubrick, le contenu est maigre sur ce propos et certains points semblent mme passer sous silence, comme le fait (trs important) que Kubrick avait voulu dtruire toutes les copies de Fear and Desire parce qu'il considrait l que c'tait un film abominablement pathtique et que jamais il n'aurait voulu que son nom y soit associ.Devoir: Retenir qu'il n'est jamais inutile d'en apprendre davantage sur Kubrick, et que ce dernier est Dieu.

Chris C (ru) wrote: With intense suspense building up till the end, this chilling psychological thriller is the highlight of Rebecca DeMornay's career as she and Annabella Sciorra give two terrific performances.

David G (gb) wrote: Typical 80s comedy romp starring a young Johnny Depp in what I believe is his first or second starring role in a movie. I didn't particularly like it, but I also didn't hate it. Overall it was just mediocre with a lot of slap stick mixed with sex humor